Biographie

Le Pakkt est un groupe comme on en trouve environ trois par siècle.
Forts de ce constat, ses membres sont sereins quant à leur avenir musical.

Place aux questions.

Mais qui est le Pakkt?

A vrai dire il s’agirait plutôt d’un collectif réunissant des producteurs légendaires et des emcees hors-pair, qui sont de plus les mêmes personnes.

De qui est composé ce collectif mafia?

  • Terence
    • Terence, a.k.a Big-T., (anciennement Supaproducer) est un enfant prodige de la musique et du basketball qui commença le beatmaking à l’âge de quinze ans. Grand sampleur de soul music, il arpente très tôt les couloirs des médiathèques à la recherche de boucles tantôt enflammées tantôt lancinantes. Pendant longtemps investit d’une puissance divine il est l’architecte musical principal du Pakkt, il produit dans leur quasi-intégralité les deux premiers joyaux: « Récital Immakulé » et « Vestige d’un art ». Il s’illustre à nouveau sur Musique Meurtrières avec de pures merveilles lui garantissant définitivement une place au panthéon des superproducers (RZA, Muggs, Alchemist, Havoc…).
      Le saviez vous? Il est de plus l’ingénieur du son officiel du groupe, responsable des enregistrements et du mixage de chaque morceau, travail non-négligeable (mais parfois négligé).


  • Nikolas H.
    • Nikolas H., (anciennement Konii Blazini, moins anciennement John Creasy), a.k.a Le Président (producteur) est le membre le plus ancien du Pakkt, il en faisait même parti tout seul (sur deux sombres mixtapes inconnues du public). Il découvre le vrai rap en tombant accidentellement sur Wu-tang Forever qui bouleverse sa vie et le rend hostile à toutes autres formes de musiques. Il commence à « rapper » en Août 2002 et se fait connaître pour son fameux répondeur où il fait un freestyle. Naturellement doté d’un instrument bassu qui lui sert de voix, tantôt conscient, tantôt déluré, ses lyrics sont surtout incompréhensibles. Il atteint la quintessence de son style inimitable sur Musiques Meurtrières. Parallèlement il développe des aptitudes au beatmaking dans l’ombre de Terence pour en surgir magistralement sur le projet Boom Bap Mafiozos : C.R.A.C.K. Volume 1.
      Il s’impose ainsi comme maître d’œuvre du nouvel album, lui insufflant ses ambiances lugubres et loufoques rythmées de breakbeats endiablés.
      Le saviez vous? Il bénéficie d’un charisme certain au sein du groupe depuis qu’il fume des cigarettes
      mentholées de qualité.


  • Vargas au Mic
    • Vargas au Mic, (anciennement Pedro Giankana, en passant par Colonel Coronès), a.k.a Le PDG (producteur) est une sorte de petit génie sorti d’une cannette de 8.6, mais qui n’exauce pas vos souhaits à moins que votre unique souhait soit de vouloir écouter du vrai rap brut, baignant dans une atmosphère enfummée, alcoolisée et poisseuse. Grand amateur de rap depuis 95 il ne le pratique néanmoins pas tout de suite, et tandis qu’il écoute son acolyte Konii Blazini sur ses premiers projets, l’idée germe en lui de devenir le meilleur emcee du 06. Il décide alors en 2005 de se lancer dans une première mixtape avec le redouté « Kevkev l’animal », son vieil ami carrossier et « membre inrayable » du K. Le missile de « L’Eskadron 27″ ne sera jamais lancé. Il rejoint finalement Konii, Terence et Zippo pour les prémices d’une grande épopée que personne ne soupçonne alors, même pas eux-mêmes. Il atteint son sommet sur le C.R.A.C.K. laissant libre cours à son esprit tantôt salace tantôt salace, mais faisant preuve d’une conscience qui vous glace le sang. Sur le dernier opus du Pakkt, Vargas est toujours en feu derrière son mic et s’illustre à présent par des facultés ahurissantes pour le beatmaking.
      Le saviez vous? Un sombre soir d’hiver, en manque de pastis, il se dédouble en PDG (Producteur De Génie) et s’isole dans un bunker avec pour seul matériel fruity loops 7 et du hashich, il produira 339 beats en un an jour pour jour (!!) dont 6 se retrouvent instantanément sur Musiques Meurtrières


  • Zippo
    • Zippo (intemporellement « Tonton rosé », où encore « L’homme qui tombe un pack »), a.k.a Arcimboldo (producteur) reste un mystère dans le milieu du rap. Des rumeurs prétendent qu’il s’agirait d’un ancien magicien, il y en a même qui disent qu’ils l’ont vu voler. D’autres disent qu’il aurait inventé le rap, on ne le saura jamais, toujours est-il qu’il rappe depuis son plus jeune âge. Son premier album, entièrement mal composé sur Hiphop e-jay en l’an 2000, attirera l’attention de ses ainés. Kidnappé par le Pakkt alors qu’il passe par hasard sur un parking, il sera séquestré et forcé à rejoindre le groupe. Syndrome de Stockholm aidant, il finit par se prendre d’affection pour cette bande d’alcooliques et ne les quittera plus jamais. Dès lors le Pakkt prend tout son sens et des petites
      flammes bleues commencent à flotter au dessus de leurs épaules lorsqu’ils sont réunis. Contraint de fuir aux U.S.A pour une sombre affaire de micro-film il ne sera que peu présent sur Vestige d’un art, mais pourra ensuite faire le malin en disant qu’il a vécu un an à Brooklyn. Il part ensuite pour Paris tandis que le projet C.R.A.C.K. se prépare, et profite de ses longues journées à errer sans but dans le métro, l’oeil fou, pour développer des punchlines sans précédents. Sur Musiques Meurtrières il se révèle être l’incarnation de la polyvalence tantôt pour son flow tantôt pour ses lyrics.
      Le saviez vous? Zippo a formé le PDG sur « LE » logiciel de production officiel du Pakkt, pourtant il n’a jamais sorti d’instrumentale valable (Blacklisté dans le milieu depuis qu’il a samplé « Annie Lennox – no more I love you »).


  • Mik L’Hologram
    • Mik L’Hologram (anciennement Mik The Fucking Hologram) est l’ancien manager du groupe. Il soutient le groupe dès le début et investit beaucoup de temps et de travail à l’artwork et à la promotion de « Vestige d’un art ». Dégouté par ce milieu de requins, il disparaitra pendant 7 ans au Tibet. Aujourd’hui il s’investit dans le tournage des clips et l’aspect technique, il joue aussi le rôle de consultant exterieur et conseiller.


  • Jay L’Invisible
    • Jay L’Invisible est le membre annexe le plus mystérieux, quasi surnaturel. En effet ce dernier possède la capacité hors norme de se rendre invisible à loisir. Célèbre instigateur du cocktail Michel (une mesure de vodka pour deux de bière) il sait motiver les troupes à sa manière et joue également le rôle de conseiller.


  • KevKev
    • KevKev L’animal (dit le Réverend, dit Mc Nok, dit Batista…), a.k.a Docteur Swallow (producteur). Sans conteste le emcee le plus déjanté de l’histoire du rap, il réinvente les notions de flows et lyrics. Toujours présent sur les innombrables volumes des légendaires mixtapes « Détournements Terroristes » (qui demeurent introuvables pour le grand public), cet étrange personnage est tantôt animal tantôt bestial, mais rarement humain. Dans sa tête il vit en 1991 depuis 2005, de même que Vargas.


  • Yves Rogne
    • Yves Rogne (dit Glen Morangie, dit Patrick L’impertinent, etc…). Nouveau manager du groupe l’ayant rejoint pour Musiques Meurtrières, véritable renard cybernétique arpentant les recoins de la matrice, il rencontre un jour Morphéus qui lui demande d’aider le Pakkt à sortir de sa chrysalide. Il met tout en oeuvre (site, promo, démarches…) pour transformer les larves en papillons dans ce monde de frelons maléfiques.


Vous utilisez régulièrement l’expression « tantôt », en êtes vous conscient?

Tantôt oui… Tantôt non.

Que signifie votre expression « mafia »?

Mafia est un nom commun que nous utilisons en guise d’adjectif pour dire que quelque chose nous plaît.
Exemple: « ton flow est trop mafia » pour dire « tu as vraiment une bonne façon de rapper »
Autre exemple: « catchou mafia ton carreau! » pour dire « ta boule (de pétanque) à percuté l’autre boule de façon précise et violente, l’envoyant hors de la zone de jeu tout en prenant parfaitement sa place ».
Troisième exemple: « ce jour-là, j’étais grave mafia » pour dire « j’avais ce jour là tant d’assurance et de charisme que j’ai vraiment brillé en société ».

D’ou venez vous?

D’un pays où il fait bon vivre, où tu peux savourer un cigare et un ptit scotch,
les cigales s’occupent du beat box.

Que comptez vous faire maintenant?
Vendre notre classique ou commencer à chercher un vrai travail.

Merci.

Merci à vous.